Notre vision...

Nous voulions partager avec vous notre vision de la viticulture et surtout de quelle manière nous souhaitons cultiver nos vignes qui, pour certaines, étaient là avant nous !

 

Le respect de la terre

Nous pensons qu'avant tout la vigne doit puiser l'essentiel dans le sol. Pour cela, il doit être vivant : ce n'est pas un simple substrat ! Il doit respirer, vivre avec sa micro-faune et sa macro-faune.

Les principes et les bases d'agronomie sont encore plus valables dans le cas d'une plante pérenne comme la vigne.

Nos interventions doivent permettre ou essayer de faciliter les échanges entre la vigne et la terre et ne doivent pas altérer nos sols.

C'est pour cela que nous n'utilisons pas d'herbicide chimique. Nous pensons aussi que dans bien des cas, l'herbe n'est pas néfaste à la vigne. Tout est question d'équilibre !

 

Le respect des vignes

Nos interventions doivent servir aux vignes à leur donner la capacité à se défendre contre les bio-agresseurs.

Bien évidemment, nous ne pourrons pas nous permettre de nous abstenir d'utiliser certains produits mais un organisme qui n'a pas de carences et a l'alimentation qui lui convient est plus à même de se défendre qu'un organisme déjà affaiblie.

 

Le respect de la biodiversité

 

Nous entendons très souvent parler de biodiversité et parfois c'est un terme employé un peu à tort et à travers.

Nous entendons par biodiversité tous les êtres vivants qui co-habitent autour et avec nous.

 

Nous pouvons parler coccinelles mais aussi syrphes, chauve-souris... et pour beaucoup nous ne les connaissons pas ou nous les connaissons mais nous ne savons pas comment ils/elles interviennent.

 

Nous essayons dans chaque décision que nous prenons de nous souvenir que chaque acte a une incidence sur l'équilibre existant. Parfois, il est dans notre intérêt de faire déplacer cet équilibre mais parfois ce déplacent peut avoir des conséquences délétères

.

Le respect des hommes

En tant que "faiseurs de paysages", nous pensons que nous avons un rôle ou une responsabilité à laisser la terre que nous occupons au moins aussi bonne que lorsque nous l'avons trouvée.

C'est pour cela que nous faisons attention à nous respecter, nous travailleurs et habitants de cette campagne mais aussi à respecter nos voisins.

 

Tout naturellement, nous pensons aussi aux consommateurs de nos produits tout au long de leur cycle de production afin d'utiliser un minimum de produits et d'utiliser les produits les moins dangereux, les moins nocifs ou qui ont le moins de conséquences néfastes.